2. La relation de communication

 

Communiquer entre individus , ce n’est pas simplement transmettre de l’information . C’est construire et maintenir une relation , en interprétant des mots mais aussi des regards , des gestes , des sourires, des attitudes, en exprimant son identité, tout en respectant des normes sociales , dans un contexte .

1. LES ACTEURS 

Ce sont les partenaires de la relation de communication.

  • IDENTITÉ Tout ce qui permet de définir un individu.
  • PERSONNALITÉ Ensemble des caractéristiques spécifiques d’un individu. Les principaux traits de la personnalité : – introverti, extraverti, – stable, instable, – autonome, soumis, – affectif, logique.
  • ÉMOTIONS Réactions physiques et mentales liées à un événement positif ou négatif. On distingue 6 émotions fondamentales : la joie, la peur, le dégoût, la surprise, la tristesse, la colère.
  • ATTITUDE Disposition intérieure non observable ; état d’esprit. Les composantes de l’attitude : – composante affective, – composante conative (ou comportementale), – composante cognitive.
  • COMPORTEMENT Ensemble de réactions et de manifestations (conduite) d’un individu observables par autrui.
  • CULTURE Ensemble des normes (usages, coutumes, modes de vie) ainsi que des valeurs communes à un groupe.
  • VALEURS Ce à quoi l’on croit.
  • STATUT Position sociale ou hiérarchique
  • ROLE Rapport à l’autre (séducteur/séduit, parent/enfant, protecteur/protégé, victime/sauveur…) Conduite attendue par l’environnement social.
  • PLACE Position que chacun des acteurs assume par rapport à l’autre. Elle dépend de leur statut et du rôle qu’ils jouent.

 

  • ENJEUX Ce que l’on recherche, ce que l’on vise (consciemment ou non), ce que l’on risque (de gagner ou de perdre) à travers une relation de communication. Alex Mucchielli propose 5 types d’enjeux de la communication : – l’enjeu informatif, – l’enjeu de positionnement d’identité, – l’enjeu de mobilisation, – l’enjeu relationnel, – l’enjeu normatif (stratégies de communication* )

 

 

2. CONTEXTE

Il éclaire le sens des signes vergaux et non-verbaux échangés.

  • CADRE Éléments physiques qui servent de « décor ».
  • ESPACE Lieu dans lequel se déroule la communication.
  • TERRITOIRE Espace qui entoure un individu et dont la pénétration peut être ressentie par lui comme une trop grande proximité ou une intrusion.
  • DISTANCE Celle qui sépare les acteurs dans une relation ; limites invisibles qui entourent le corps humain.
  • TEMPS Durée dont on dispose pour échanger.

3. CONSTRUCTION DU SENS

C’est le cadre général de la communication. Les signes verbaux-et non-verbaux sont interprétés par les acteurs de l’échange et contribuent à la construction du sens

  • SIGNES VERBAUX

Ensemble de codes (mots, chiffres…) ayant une signification qui peut être partagée avec autrui. Les mots sont la base du sens. Le langage repose sur un ensemble de règles (syntaxe et grammaire). Il a différentes fonctions (établir le contact, le maintenir, tenter de convaincre, déclencher des actions de la part des autres, exprimer nos pensées, transmettre une information, exprimer nos émotions…)

Le langage

La façon de parler la voix, l’intonation, le débit, l’articulation et la prononciation, les pauses et les silences, Le volume et l’intensité, Le timbre et le rythme

  • SIGNES NON-VERBAUX

Tous les signes distincts de la parole. Appelé aussi langage paraverbal.
L’apparence
Les gestes
La posture
Les expressions du visage (les mimiques , le regard)

 

  • ECOUTE

Elle sert à encourager la parole et à mettre en valeur son interlocuteur. Elle peut s’appuyer sur la reformulation. Ce qui compte, ce n’est pas ce qui est dit mais ce qui est compris.

  • EMPATHIE

Accepter l’autre , être capable de se mettre à la place de l’autre, d’écouter sans juger. C’est avoir la volonté de comprendre l’autre de manière objective.

  • RITUELS

Ensemble d’usages, de pratiques sociales habituelles, de règles de politesse et de savoir-vivre qui indique ce qu’il convient de faire ou ne pas faire lors d’un échange, qui facilite la communication. Ils existent dans toutes les cultures. Les différents types de rituels : – rituels d’accès (salutation et séparation), – rituels de réparation, – rituels de confirmation.

 

  • CODES

Manières de procéder dans les rituels ; ils diffèrent selon les cultures.

 

  • L’INFLUENCE

Elle résulte de l’interaction entre les individus. Ce sont les attitudes et comportements mis en oeuvre par les acteurs pour partager du sens et chercher à influencer l’autre. Elle repose sur des stratégies inconscientes ou conscientes. On distingue différents types de stratégies d’influence : – l’argumentation et le raisonnement logique, – l’action sur l’affectif et les émotions, – l’appel au sentiment d’appartenance. Ces stratégies conscientes peuvent passer par la persuasion et aller jusqu’à la manipulation.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :